En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles.

Loi sur le surendettement et dossier de surendettement (7)

 

La loi sur le surendettement (suite 7) :

CHAPITRE II

Des compétences du juge de l'exécution en matière de traitement des situations de surendettement

Section I

Du contrôle par le juges des mesures recommandées par la commission de surendettement.

Article L. 332-1 : S'il n'a pas été saisi de la contestation prévue à l'article L.332-2, le juge de l'exécution confère force exécutoire aux mesures recommandées par la commission de surendettement en application de l'article L.331-7 et du premier alinéa de l'article L.331-7-1 après en avoir vérifié la régularité, et aux mesures recommandées par la commission de surendettement en application du troisième alinéa de l'article L.331-7-1 après en avoir vérifié la régularité et le bien-fondé.

Article L. 332-2 : Une partie peut contester devant le juge de l'exécution les mesures recommandées par la commission de surendettement en application de l'article L.331-7 ou de l'article L.331-7-1, dans les quinze jours de la notification qui lui en est faite.

Avant de statuer, le juge peut, à la demande d'une partie, ordonner par provision l'exécution d'une ou plusieurs des mesures visées au premier alinéa.

Il peut faire publier un appel aux créanciers.

Il peut vérifier, même d'office, la validité et le montant des titres de créance et s'assurer que le débiteur se trouve bien dans la situation définie à l'article L.331-2.

Il peut également prescrire toute mesure d'instruction qu'il estime utile. Les frais relatifs à celle-ci sont mis à la charge de l'Etat.

Nonobstant toute disposition contraire, le juge peut obtenir communication de tout renseignement lui permettant d'apprécier la situation du débiteur et l'évolution possible de celle-ci.

Article L. 332-3 : Le juge saisi de la contestation prévue à l'article L.332-2 prend tout ou partie des mesures définies à l'article L.331-7 ou à l'article L.331-7-1. Dans tous les cas, la part des ressources nécessaires aux dépenses courantes du ménage est déterminée comme il est dit au deuxième alinéa de l'article L.331-2. Elle est mentionnée dans la décision.

Article L. 332-4 : L'effacement d'une créance en application de l'article L.332-1 ou de l'article L.332-2 vaut régularisation de l'incident de paiement au sens de l'article 65-3 du décret du 30 octobre 1935 unifiant le droit en matière de chèques et relatif aux cartes de paiement.

... la suite de la loi sur le surendettement ici : loi sur le surendettement 8

 

 

 

 

A voir également sur le site :

LES SOLUTIONS LE SURENDETTEMENT
Toutes les solutions à votre disposition pour sortir du surendettement Explications sur le surendettement et données chiffrées

Panorama des solutions
Dossier de surendettement
Rachat de crédit
Retablissement personnel
Vente à réméré

 

Causes du surendettement
Surrendettement passif
Surendettement actif
Chiffres du surendettement

 

 

 

 

 







 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le surendettement : les causes du surendettement sont de nos jours nombreuses, il y a le surendettement passif et le surendettement actif. On peut d'ailleurs citer les chiffres du surendettement qui parlent également le problème du ficp. Heureusement il y a des solutions efficaces tels que le dossier de surendettement, le rachat de crédit, le rétablissement personnel et la vente à réméré. Le surendettement

dossier surendettement dossier surendettement dossier surendettement dossier surendettement

dossier surendettement dossier surendettement dossier surendettement